Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue sur le Forum de Troczone.com 
 >>Revenir au site Troczone.com<<

Pour participer au forum, il faut vous y inscrire. Votre inscription sur Troczone est indépendante de celle du forum. Cependant, nous vous conseillons de garder le même pseudo.

Bienvenue sur le forum de Troczone
Invité.
Okay   

  
Octobre 2008 : La sélection

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autres -> Notre sélection du mois
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
niklas



Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 24
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 20:39 (2008)    Sujet du message: Octobre 2008 : La sélection Répondre en citant

« Montre-moi ton côté sombre ».    





Ainsi pourrait s’intituler cette chronique pour laquelle j’ai choisi de parler de 5 objets culturels assez « noirs » mais de très bonne facture. Je vous laisse les découvrir.   
LIVRE

LE DEMON ( Hubert Selby Jr.)   


Voir ce produit sur TZ




   


Il est de ces livres qui subsistent en nous bien après leur lecture, « Le Démon » d’Hubert Selby Jr. est de ceux-là.    
Harry White, le personnage principal est un jeune cadre dynamique promis à un bel avenir tant familial que professionnel. En effet, il est marié avec une femme charmante et à deux beaux enfants, professionnellement il est en passe d’atteindre les sommets dans la hiérarchie de sa firme, une grande firme américaine de surcroît.Seulement un beau jour, il se retrouve confronté à un mal sournois, ancré en lui. Il commence peu à peu à changer de comportement, de plus en plus nerveux il commence par suivre des femmes, puis il trompe sa femme. Tout va en s’accélérant et il finit par coucher avec des femmes de mauvaises vies dans des endroits miteux bien loin de la vie dorée qui lui était destinée. Au travail c’est le même topo, il commence par voler de petites choses, une agrafeuse par exemple puis c’est l’escalade, il va même jusqu’à dérober une énorme machine à écrire qu’il a tout le mal du monde à descendre par les escaliers du fait des nombreux étages et du poids de cette dernière, il termine son parcours épuisé ne sachant quoi faire de cette machine.

Que se passe t’il chez cet homme pourtant équilibré ?

Ce roman passionnant datant de 1976 évolue crescendo, il nous fait vivre la descente aux enfers d’un homme. Ponctué par une écriture très vivante, ce livre a réussi à me couper le souffle par moment tant l’atmosphère était étouffante et sans issue.

A voir le sort s’abattre sur cet homme exemplaire à qui on aimerait ressembler avant cette crise de folie fait qu’on a qu’une seule envie : entrer dans l’histoire pour l’aider.
Un chef-d’œuvre de suspense, de crispation, bref un superbe livre tant sur la forme que sur le fond. Ce roman pas assez connu à mon goût n’est pas sans rappeler l’univers de « American Psycho » grand succès de ces dernières années.

Le « Démon » gagnera t’il la partie ?


Evaluation : 4,5 / 5

Récit : 4,5/5
Originalité : 4,5/5
Qualité Littéraire : 4/5


Hubert Selby Jr. : Le Démon -Editions 10_18- 350 pages


CD




Nouveauté : MANITOBA NE REPOND PLUS ( Gérard Manset)   
Voir ce produit sur TZ



   




Sorti dans les bac il y a quelques jours, ce disque est du pur Manset, ce dernier reste fidèle à ses productions précédentes, on y retrouve donc une dose de mélancolie, un zeste de tristesse et un soupçon d’espoir. Une recette qui fonctionne et qui fait de ses albums des pièces uniques dans le paysage musical français. Artiste à part, il fait ce qu’il a envie de faire, peut importe si la première chanson « Comme un légo » dure plus de 8 minutes, les conventions on s’en fiche de toute façon se disque ne passera pas en radio.    
Pas de passage dans les médias grand public mais cela n’empêche pas ce chanteur de vendre souvent plus de 100 000 exemplaires de ses albums.Cette nouveauté musicale existe aussi en version spéciale ( 2 CD ) qui contient 15 titres dont des instrumentaux soit près de 75 minutes de musique. Très productif, ses fans sont toujours là car ils savent que Manset ne se trahit pas, il reste fidèle à lui-même, sa voix mélancolique se pose toujours parfaitement sur ces mélodies somme toutes tristounettes mais ô combien réussies.

« Manitoba ne répond plus » n’est pas son meilleur disque, mais il est assez abordable et permettra d’entrer dans le monde de Manset sans y être totalement perdu.

Un des bons disques de la rentrée, d’un réalisme sombre mais souvent juste.


Les titres :

1. Comme Un Légo
2. Dans Un Jardin Que Je Sais
3. Le Pays De La Liberté
4. Aux Fontaines J'Ai Bu
5. Quand Une Femme
6. Genre Humain
7. Voulez-Vous Savoir
8. O Amazonie
9. Le Pavillon De Buzenval
10. Dans Mon Berceau J'Entends

Evaluation : 4 / 5

Musiques: 4/5
Originalité : 4/5
Textes : 4/5


Gérard Manset : « Manitoba ne répond plus » EMI France

LIVRE


LES ENVOUTES ( Witold Gombrowicz )   


Voir ce produit sur TZ




   



Vaste livre de 468 pages, à la fois roman noir du fait de l’intrigue et roman gothique par le décor : un obscur château et une ambiance sombre qui y règne. On y retrouve aussi des aspects du roman policier (crime et enquête) ainsi que des éléments qui relèvent du social (gens du peuple confrontés à des aristocrates). Voici donc un roman à multiples facettes qui se lit très facilement, malgré parfois le langage soutenu, du fait de la qualité de l’histoire.   
Et l’histoire parlons en. Un beau jour plusieurs personnes arrivent dans une résidence de vacances de campagne pour s’y reposer, il y a entre autres un scientifique, une aristocrate prénommée Maya et son professeur de tennis, ils ne se doutent pas de ce qui va les attendre. En effet, non loin de là se trouve un curieux château quasi à l’abandon avec pour seuls habitants un prince malade au bord de la folie, son secrétaire fiancé de Maya et dont le seul but est de s’emparer des biens du prince et aussi un valet qui aura son importance à un moment du récit. Les personnages de la résidence vont s’intéresser de plus près au château, Waltczak car amoureux de Maya et le scientifique à cause des œuvres d’arts présentes au château. Il aurait mieux valu à ces deux là de ne pas s’occuper du château car leurs comportements vont soudainement changer, Waltczak va se battre avec sa dulcinée ou encore tuer un écureuil à mains nues. Les phénomènes étranges du château notamment une étrange cuisine hantée dont personne ne ressort indemne mentalement après y avoir séjourné, ponctuent ce roman de multiples rebondissement et le rendent passionnant.

A la fin tout s’explique.

Les grandes qualités de ce roman sont l’écriture très fluide et très imagée qui fait que l’on est plongé directement dans l’histoire, on se met à croire aux phénomènes surnaturels ne leur trouvant pas d’explications rationnelles. Les personnages très humains sont aussi un atout du récit, ils ont tous une part de bon et de mauvais, il n’y a pas de héros parfait sans défaut. L’auteur montre bien comment on peut basculer dans la folie d’un instant à l’autre.

Les genres multiples permettent de rendre le roman plus passionnant, ainsi l’atmosphère lugubre aux abords du château intrigue et inquiète, l’histoire d’amour entre Maya l’aristocrate et Waltczak un quidam est dense et profonde. Le côté fantastique ne fera que rajouter du piment au côté gothique. Tous ces éléments en font un chef-d’œuvre à découvrir si ce n’est pas déjà fait.


Evaluation : 4,5 / 5

Récit : 4,5/5
Originalité : 4,5 /5
Qualité Littéraire : 4/5

Witold Gombrowicz : « Les Envoutés » Folio Gallimard 468 pages


CD




MURDER BALLADS ( Nick Cave & The Bad Seeds )    
Voir ce produit sur TZ



   



Un album avec uniquement des chansons racontant des meurtres ça existe, pour preuve ce disque de Nick Cave.    
Sous cette très belle pochette se cache un disque sombre de par les textes et la voix du chanteur. Les textes tout d’abord sont très soignés (ce CD contient un livret avec les paroles), ils sont souvent inspirés d’histoires vraies ou du folklore, il est toujours agréable de les lire même sans la musique, très poétiques ils sont superbes. Des tragédies poétiques je pourrais dire.

La voix de Nick Cave colle parfaitement aux paroles sombres qu’il déclame parfois lentement et avec délicatesse, d’autres fois à toute vitesse proche du délire.

Un concept album à mon sens, le sujet principal : les meurtres. Parfois il vaut mieux ne pas comprendre l’anglais pour simplement se laisser bercer par les mélodies qui sont pour la plupart belles et raffinées ce qui crée un paradoxe entre elles et les paroles. C’est notamment le cas pour le titre phare de l’album « Where the wild roses grow » un duo avec Kylie Minogue, ce morceau doit être le plus grand succès de Nick Cave et c’est amplement mérité car il s’agit là d’un petit bijou. La voix cristalline de Kylie Minogue s’opposant à celle de Nick Cave, la douceur opposée à la brutalité, l’amour qui débouchera sur le crime.
Un disque sombre, angoissant par moment mais dont les mélodies et le talent de l’artiste en font oublier parfois le propos cruel.


Les titres :

1. Song Of Joy
2. Stagger Lee
3. Henry Lee
4. Lovely Creature
5. Where The Wild Roses Grow
6. The Curse Of Millhaven
7. The Kindness Of Strangers
8. Crow Jane
9. O'Malley's Bar
10. Death Is Not The End


Evaluation : 4 / 5

Musiques: 3,5/5
Originalité : 4,5/5
Textes : 4,5/5



Nick Cave and the Bad Seeds : « Murder Ballads » Mute Records Limited


LIVRE

LE FESTIN NU ( William Burroughs )   


Voir ce produit sur TZ




   


Je n’avais jamais rien lu de semblable auparavant, un ovni de la littérature que ce « Festin Nu ».    
Livre de science fiction, d’un surréalisme sans commune mesure, William Burroughs nous emmène avec lui dans l’ « Interzone », un territoire imaginaire où se côtoient drogués, médecins fous, politiciens, animaux fantastiques, prostituées cannibales etc…. Mais si ce mélange peu prêter à sourire il n’en est rien car le thème de ce livre est bel et bien la descente aux enfers de William Lee ( sans doute Burroughs lui-même), descente dans l’enfer de la drogue. Phase de délire, phase de manque, hallucinations, ce livre permet de comprendre ce qui se passe dans la tête d’un toxicomane, et si parfois les situations sont grotesques et comiques, la plupart du temps c’est véritablement terrifiant.

Les grandes qualités de ce livre sont tout d’abord la créativité. Difficile de faire mieux, des personnages incroyables, des scènes de délire absolu, des dialogues hallucinants. Certains passages sont des modèles de rhétoriques, des descriptions à rallonge avec des termes de vocabulaire très pointus.

Aussi difficile de s’ennuyer car l’histoire évolue très vite et les personnages se succèdent, pas le temps de souffler.

Le « Festin Nu » est aussi un roman sans tabous, bien qu’il date de 1959 il est vraiment osé, certaines scènes sont très crues et l’homosexualité, la marginalité et la perversion sont récurrentes dans le livre. La toxicomanie est une descente aux enfers et Burroughs n’y va pas avec le dos de la cuillère, il montre la terrible vérité de la chose.

Roman sombre, on y vit le cauchemar de l’auteur avec parfois quelques haltes humoristiques bienvenues. Le style énergique fait que l’on traverse ce livre à toute vitesse happé par cet univers délirant mais attention il faut s’accrocher parce que le génie Burroughs ballade le lecteur d’un endroit à un autre telle une boule de flipper, déstabilisation garantie.


Evaluation : 4,5 / 5

Récit : 4/5
Originalité : 5/5
Qualité Littéraire : 4/5



William Burroughs : « Le Festin Nu » Gallimard Folio 334 pages


Ainsi s'achève ma chronique.

Merci de vos lectures.


Dernière édition par niklas le Dim 16 Nov - 16:20 (2008); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Oct - 20:39 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lunshire

Animateur


Inscrit le: 20 Mai 2007
Messages: 1 036
Localisation: Figeac

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 18:51 (2008)    Sujet du message: Octobre 2008 : La sélection Répondre en citant

Je connaissais "Le Festin nu".

Merci niklas pour ces présentations. Je trouve que c'est très bine rédigé.
Une chronique réussie, comme on en attendais depuis longtemps.

De quoi lire et écouter... Merciiii encore. Okay
_________________


..."la vie n'a de valeur que si elle est un feu sans cesse renaissant." - Pierre Valéry-Radot
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:37 (2016)    Sujet du message: Octobre 2008 : La sélection

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autres -> Notre sélection du mois Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Copyright 2005-2008 Troczone
SARL au capital de 3 000 € - RCS : 483 727 251
Partenaires : Recettes de smoothies - Innovations boissons - Astuces PS3